vitrail du choeur

 

 

Le vitrail du choeur.

Il a été créé lors de la restauration de la fin du XIXème siècle, par une maison de Toulouse, maison qui a réalisé de nombreux vitraux dans la région à cette époque.

 

 

 

 

la voute



La voûte en berceau

Restaurée à la fin du XIXème siècle, on peut en voir une semblable aux Hospices de Beaune.

 

 

 

La frise

frise eglise de ruffey

Cette frise court tout au long de la voûte, dans sa partie basse.
Elle a été réalisée au pochoir.

La chaire

chaire de l'église

La chaire est datée du XVème siècle. Seul l'escalier a été mis
en place à la fin du XIXème siècle, pour remplacer une échelle
en mauvais état.

Le retable

retableRetable dit "du martyr de Saint Léger". Daté du XV ème siècle, ce retable décrit le martyr de Saint Léger, évèque d'Autun, patron de la paroisse.
Dans le premier panneau, deux soldats crèvent les yeux de Saint Léger. Ils l'obligent à marcher pieds nus dans un ruisseau (panneau 2), lui arrachent la langue (panneau 3). Le panneau 4 montre des fidèles en prière devant la demeure de Saint Léger. Le panneau 5 montre Saint Léger, décapité. A sa droite, l'abbé Grignard, curé de Ruffey-Lès-Beaune à l'époque de la rénovation de l'église, au milieu du XVème siècle.

 

 R